[SORTIE CULTURELLE] Le festival de Kimchi

Le samedi 11 novembre 2017, le pôle culture/loisirs a organisé sa troisième sortie culturelle, une journée spéciale Corée du Sud. Cette dernière avait deux objectifs principaux, la découverte d’un restaurant traditionnel coréen et la visite du festival de Kimchi. Le Kimchi est un encas coréen composé de légumes fermentés et de piments. C’est un plat d’accompagnement, ou banchan ( 반 찬) en coréen, trouvé sur toutes les tables coréennes, sans exception. Il y a d’ailleurs plusieurs sortes de Kimchi, même si celui le plus vastement connu est le Kimchi de chou blanc mariné, puis fermenté dans une sauce au piment qui lui donne un goût acidifié très particulier. Le festival du Kimchi devait se dérouler initialement sur le parvis de la mairie du XVe arrondissement de Paris. Mais pour des raisons météorologiques, le festival a accueilli ses visiteurs à l’intérieur de la mairie, adaptation de dernière minute qui a eu des répercussions sur le festival, sur sa qualité, sur son ambiance générale. Nous vous présentons les impressions des participants :

 

—————————– LE RESTAURANT COREEN ODORI

Gaspard. 
« J’ai pris le barbecue de porc à la sauce piquante. C’était bon même en étant très pimenté. Le riz nature se marie bien avec le plat, il l’accompagne bien. La bière coréenne était amère, mais je la préfère la Heineken. »

Adeline. 
« Mon plat était un ragoût de bœuf épicé servi avec des légumes. J’ai trouvé que c’était copieux, que la quantité était satisfaisante, que le repas était de qualité et j’ai bien aimé le riz. C’était pimenté, mais supportable. Les légumes me faisaient penser à du tajine. Les pommes de terre étaient excellentes ! »

Nour. 
« J’ai choisi le barbecue de bœuf, c’était un régal ! C’était vraiment très bon. J’ai trouvé très ludique de montrer la cuisson “en live”. L’association bœuf et sauce soja fonctionne très bien. Le repas était copieux, mais il reste possible pour une seule personne. »

Clotilde. 
« J’ai partagé avec Laurence les crêpes aux fruits de mer et le barbecue de bœuf. C’était pas épicé, mais c’était très bon. Je pense que la pâte fourrée aux fruits de mer et aux légumes doit être très nourrissante. Même en étant très condensée, la pâte était agréable à manger. J’aimerais être capable de refaire ça moi-même. »

Aline. 
« J’ai pris le barbecue de porc grillé à la sauce piquante. La sauce était très bonne. J’aime le fait que ce soit des Coréens qui cuisinent. Même si c’est copieux, je trouve qu’il y a trop de gras dans la cuisine asiatique. »

Laurence. 
« J’ai déjeuné la même chose que Clotilde. J’ai trouvé que c’était bon, copieux, pimenté et épicé. Ce sont des plats conséquents que l’on peut partager. Le service était agréable, les serveuses étaient souriantes et accueillantes. »

Charlotte. 
« J’ai pris une salade de saumon et j’ai été très déçue par mon plat. Je n’ai eu qu’un lit de légumes avec une tranchette de saumon. C’était pas top, pas copieux. Le rapport qualité/prix est minable pour moi. Je vais quand même payer 16 euros pour ça.

4C676EA9-2B95-4375-86E5-915F0BC15413

 

—————————– LE FESTIVAL DE KIMCHI

Clotilde. 
« Le cadre du festival était sympa, mais il y a eu de mauvaises conditions. Le plafond de la mairie était beau. On a attendu sous la pluie c’était très désagréable. Je note une bonne adaptation de l’équipe du festival, puisqu’il y a eu une dégustation gratuite de Kimchi pendant qu’on faisait la queue. »

Nour. 
« J’ai été très déçue de ce festival. Il n’y avait que du Kimchi et encore lorsqu’on est arrivé il n’y en avait quasiment plus. C’était mal organisé. Les gens n’étaient pas aimables. On a rien vu du festival et de toute façon il n’y avait rien à voir. Comme Clotilde, la distribution de Kimchi dans la queue était pour moi une bonne initiative. »

Gaspard. 
« C’était très passif. Il n’y avait pas d’échanges entre les clients et les organisateurs. Il n’y avait rien en fait, c’était ennuyeux. C’était même claustrophobique comme atmosphère. Je m’attendais à voir de la danse traditionnelle, mais il n’y a eu que de la KPOP. Je m’attendais à un festin et il n’y avait rien à goûter. »

Aline. 
« J’ai été très déçue. Je m’attendais à mieux, à d’autres stands sur la Corée, à des stands de boutique, à des stands d’autres nourritures. Je m’attendais à de la danse traditionnelle. Je me pose aussi la question du financement de l’évènement. »

Antonia. 
« J’ai été déçue, mais en vérité je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Il n’y a pas eu d’échanges. J’aurais voulu plus d’explications. Je pense qu’ils ont été victimes de leur succès. Ils n’ont pas su gérer. Et finalement qu’est-ce que cette fête ? Je n’ai toujours pas compris. »

Adeline. 
« Ils se sont globalement surestimés. C’est un festival qui n’avait aucun intérêt. Il n’y avait aucune authenticité. Le nom de festival est pour moi inapproprié. Ce qui qualifie le mieux l’évènement c’est le mot néant puisqu’il ne s’est rien passé. La musique était quand même sympa, l’ambiance aussi. Au niveau de l’animation de l’évènement, c’était comme dans les supermarchés. Le spectacle de KPOP, c’était pour moi un spectacle de fin d’année, les danseurs n’étaient pas des professionnels. Il n’y avait aucune mise en scène. Il n’y a eu aucune explication autour du Kimchi, on aurait voulu davantage participer à l’évènement. »

Charlotte. 
« Ce qui me vient en premier à l’esprit c’est l’absence. Une absence de projet, d’informations, de nourritures. Un manque de diplomatie évident aussi et aucune communication. »

Anne-Charlotte
. « Malheureusement, comme beaucoup d’événements au sujet de la Corée organisés par la mairie du 15e, le festival mondial du Kimchi a souffert de sa popularité. Nous avons dû faire une queue très longue pour arriver devant des tables vides où était sûrement exposé le Kimchi auparavant, mais il ne restait plus rien après à peine une heure de festival. Tous les stands des restaurants participants étaient accaparés par des dizaines de personnes se battant presque pour obtenir des restes. Le festival mondial du kimchi de la mairie du 15e, qui aurait pu être le sujet d’une exposition très intéressante étant donné l’ancienneté du plat, d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, et la variété de recettes dont il est l’objet, fut un fiasco total. »

Bilan : Si les participants ont globalement tous apprécié la cuisine traditionnelle coréenne, les commentaires montrent également la très grande déception qu’a été le festival de Kimchi. Un festival qui a souffert de son succès, mais surtout de son manque d’organisation. Le manque d’information, le manque de communication, la médiocrité de l’accueil condamnent cet évènement alors qu’il aurait pu participer à la promotion de la culture coréenne et permettre à un public curieux de connaître les secrets de sa gastronomie. Ceci étant dit pour compenser les grands manques de ce festival, l’équipe vous propose de découvrir la recette du Kimchi.

La liste des ingrédients :

– 1 chou chinois (Pe-tsaï)

– 1 poireau

– 1 oignon


- 2 carottes

– 1 radis (optionnel)

– Gingembre

– Farine de riz (ou farine normale)

– Poudre de piment coréenne


- Sucre
, Eau
, Sel et poivre

– Ail (beaucoup)

– Sauce de poisson vietnamienne


- Graines de sésame

Les instructions en 3 étapes :

  1. La préparation du chou :
    – Couper le chou en quatre dans la longueur, puis dans la largeur et enlever le cœur.
    – Faire tremper le chou coupé dans une bassine d’eau.
    – Quand l’eau a bien imprégné le chou, passer le tout à la passoire et saler.
    – Pendant une heure et demie, saler le chou toutes les demies-heures en le tournant à chaque fois.
    – Après une heure et demie, rincer le chou à l’eau trois fois dans de l’eau froide en le nettoyant bien.
    – Bien essorer le chou et le mettre de côté.
  2. La préparation de la sauce :
    – Mettre trois tasses d’eau et une demi-tasse de farine de riz ou farine normale dans une casserole et amener le tout à ébullition en remuant bien.
    – Ajouter deux cuillères à soupe de sucre et remuer jusqu’à ce que le mélange devienne transparent.
    – Sortir la casserole du feu et laisser refroidir.
    – Une fois le mélange refroidi, transférer dans un grand bol.
    – Ajouter au bol 240 mL de sauce de poisson vietnamienne, quatre cuillères à soupe (ou plus selon votre goût) de poudre de piment coréenne, quelques gousses d’ail (selon votre goût), une ou deux cuillères à soupe de gingembre coupé finement et un oignon coupé finement.
    – Bien mélanger, puis ajouter le poireau coupé finement et les carottes coupées en julienne.
    – Bien mélanger le tout.
  3. Pour finir…
    – Transférer la sauce dans une grande bassine.
    – Ajouter tout le chou et bien mélanger avec les mains
- Ajouter des graines de sésame, mélanger et savourer bien frais.
    – Transférer le reste du kimchi dans un contenant bien fermé et conserver au frigo.
    – Le kimchi peut se manger frais ou fermenté !

Nous espérons que cette recette fera votre bonheur et celui de votre entourage. Pour toute question, n’hésitez pas à nous laisser des commentaires. À très bientôt pour de nouvelles aventures !

Anne-Charlotte Marcombe et Roxane Poitou

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :