[CERCLES GEOPOLITIQUES] La première !

Pour la première fois de l’année va se dérouler notre « cercle géopolitique », et on y vous attend nombreux.

    Depuis cet été, les prises de décisions de celui longtemps sous-estimé et présenté comme le « petit gros cinglé », Kim Jong-Un, modifient en profondeur les rapports de force en Asie de l’Est et ravivent des tensions vieilles de plusieurs décennies. Après plusieurs tirs de missiles balistiques, la démonstration de force nord-coréenne a franchi un cap avec l’essai d’une bombe à hydrogène début septembre. Cette actualité brûlante sera le premier thème de notre cercle géopolitique.

     À ce renforcement du programme militaire nord-coréen, déjà source d’instabilité en Asie, s’ajoute la personnalité impulsive de Donald Trump qui accentue ses menaces vis-à-vis de Pyongyang. Si la possibilité d’une guerre nucléaire est écartée par la plupart des spécialistes, l’imprévisibilité du président américain ne fait qu’envenimer les relations entre les deux pays. Ses tweets et déclarations enflammés et hostiles, qui souvent s’opposent aux positions de son administration et de ses états-majors, rendent un conflit armé en Corée du Nord envisageable.

     Une intervention américaine, cependant, provoquerait de facto une réponse de la Chine. En effet, l’effondrement du régime nord-coréen entrainerait un afflux massif de réfugiés et une réunification des deux Corées, deux conséquences que la Chine veut à tout prix éviter. C’est cette crainte qui explique, en partie, les prises de décisions chinoises actuelles.

        En cette période de refonte de l’équilibre régional, il ne faut pas non plus oublier l’autre grand pays voisin de la Corée du Nord, la Russie. Profitant de la position ambiguë de la Chine, Moscou se présente de plus en plus comme le médiateur idéal dans la crise nord-coréenne ce qui permettrait de renforcer, à terme, les positions russes en Asie.

     La réponse à la crise actuelle redessinera sans aucun doute la hiérarchie des puissances en Asie. C’est pourquoi, pour ce premier cercle géopolitique, nous avons décidé de nous intéresser à ce véritable « casse-tête chinois » qu’est la Corée du Nord, casse-tête que les acteurs régionaux et internationaux cherchent à résoudre depuis plusieurs décennies. Ce premier rendez-vous sera l’occasion de discuter des différents aspects de la question nord-coréenne, de mettre en avant les enjeux de ce conflit et de débattre autour des différentes sorties de crise possibles.

     Rendez-vous vendredi 20 octobre à 19h.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :